____________ Cursus Act  ____________

Pour qui : adultes de plus de 18 ans.

Prérequis : voir détail pour chaque année.

Les cours du cursus ACT sont destinés aux élèves voulant travailler le théâtre de manière rigoureuse et approfondie, sans toutefois en faire leur activité professionnelle. Autour de différentes thématiques, les élèves expérimentent et interrogent les différents aspects du théâtre et du travail du comédien. Cette classe est intégrable après une expérience de théâtre. Elle présentera régulièrement ses travaux lors de cours ouverts. 

Le théâtre amateur permet une diversité socioculturelle plus grande que le théâtre professionnel, et l’idée est de rendre autonome cette pratique avec des outils professionnels du théâtre, ainsi que l’apprentissage auprès de professionnels avec un large éventail de méthodes. En effet, dans la plupart des cas, les amateurs ont un intervenant qui a un objectif ludique sans contraintes pédagogiques. Travailler sur les outils du théâtre (la méthode Stanislavski, la construction par le corps, la dramaturgie…) avec une méthodologie (processus pour aborder une œuvre ou un personnage) permet de trouver sa singularité artistique de façon autonome.

AUTONOMISATION À LA

CRÉATION THÉÂTRALE

Autonomiser la création artistique amateure avec une multitude d’outils professionnels du théâtre

Cursus ACT, deuxième année
Cursus ACT, deuxième année

© Léa Sylvestre

press to zoom
Cursus ACT, deuxième année
Cursus ACT, deuxième année

© Guillaume Lavie

press to zoom
Cursus ACT, deuxième année
Cursus ACT, deuxième année

© Guillaume Lavie

press to zoom
Cursus ACT, deuxième année
Cursus ACT, deuxième année

© Léa Sylvestre

press to zoom
Cursus ACT, deuxième année
Cursus ACT, deuxième année

© Léa Sylvestre

press to zoom

ACT 1re année : Les outils du comédien

programme pédagogique 

Prérequis : candidatures sur audition. Une année de pratique du plateau (théâtre, danse, improvisation…) ou une expérience de jeu est souhaitée.

  • Découpage de l'année : 3 trimestres

1er trimestre : le corps


Création de personnages à partir de son corps. La construction par le corps consiste à définir un personnage par son aspect physique et à travailler par exemple sur ses axes-moteurs, ses mouvements, ses énergies. Création d’une forme* reprenant les outils évoqués en cours dans le cadre du travail sur le corps.

* Une forme est un type de création moins aboutie qu'un spectacle. Il s'agit d'un objet théâtral non défini, comme par exemple un ensemble de saynètes, une installation, un happening... (liste non exhaustive)

Restitution du travail : cours ouvert.
En fin de trimestre, les proches sont invités à assister au déroulement d’une séance de travail, dirigée par le professeur. L’objectif n’est pas de présenter un spectacle achevé ou une pièce de théâtre. Il s’agit pour l'élève d’avoir l’occasion de s'exprimer devant un public, au moyen des différentes formes approchées pendant le trimestre.

 

2e trimestre : Stanislavski


Travail sur les émotions : la méthode Stanislavski, ou tradition stanislavskienne, est un enseignement qui se base sur la mémoire affective et le vécu personnel des acteurs. La ligne directrice de ce parti-pris est de jouer dans la justesse, et d'atteindre une sincérité dans le jeu de l'acteur, et dans les émotions qui s'expriment pendant le jeu.

Travail sur les équivalences et projections : par le biais de la mémoire affective, des lieux et personnes connus ou des situations vécues sont convoqués afin de s'approprier les objectifs de la scène.

Travail sur la dramaturgie : les élèves sont amenés à étudier l'écriture d'une scène : ses enjeux, la définition des personnages, et les enjeux dans les répliques.

Création de scènes dialoguées : par deux, ils expérimentent la création d'un personnage, la compréhension d'une scène et d'une oeuvre qu'ils interprétent lors du cours ouvert.

Restitution du travail : cours ouvert.
Comme au premier trimestre, les proches sont invités à assister au déroulement d’une séance de travail. L’objectif n’est pas de présenter un spectacle achevé ou une pièce de théâtre. Il s’agit cette fois-ci d'interpréter une scène choisie en respectant les enjeux et les objectifs des personnages travaillés.

 

3e trimestre : oeuvre


Le groupe étudie une œuvre (théâtrale ou non) donnée par le pédagogue au 2e trimestre. Les élèves travaillent sur la compréhension globale de l'œuvre pour pouvoir monter une forme*de cette œuvre. Montage dramaturgique, improvisations longues, mise en jeu de la représentation aideront à y parvenir.

Restitution du travail : cours ouvert.
Comme au deuxième trimestre, les proches sont invités à assister au déroulement d’une séance de travail. L’objectif n’est pas de présenter un spectacle achevé ou une pièce de théâtre, mais de s'en approcher au maximum.

En plus :

Retour pédagogique : à la fin de chaque trimestre, sur rendez-vous et sur demande de l'élève ou du pédagogue.

Certaines options offertes.

Accès aux laboratoires.

Accès aux plateaux libres : après au minimum une participation au plateau libre en tant que public.

Accès aux salles de répétition offert sur réservation.

Possibilité de faire partie des projets de la troupe de l’École des Gens.

 

informations pratiques 

Engagement hebdomadaire :

3 heures de cours + travail personnel à prévoir (1 heure par semaine environ)

Options facultatives : 3 à 5 heures par semaine, ponctuel

Laboratoires facultatifs : 7 heures par semaine, ponctuel

Calendrier :

Date de l'audition : 26 septembre 2020 1e tour, 3 octobre 2020 2e tour, sur inscription

Inscriptions définitives : à la suite de l'audition

Préinscriptions réservées aux élèves de l'école : juin à août

Cours d'octobre à juin (hors vacances de l'école)

Horaires : le mercredi, de 19 heures à 22 heures

Effectifs : 16 élèves maximum par classe

Tarif :


600 euros l'année + 20 euros d’adhésion annuelle à l’association Les Gens du Bitume.
Paiement par chèques ou chèques vacances, facilités de paiement possibles.

ACT 2e année : Application des outils

20201016_225437.jpg

programme pédagogique 

Prérequis : avoir validé les acquis de 1re année.

Candidatures sur audition : avoir validé au moins une année de formation dans un autre établissement.

  • Découpage de l'année : 3 trimestres

1er trimestre


Absurde, burlesque, grotesque : révision et approfondissement du travail sur le corps fait en 1re année avec sa mise en application dans un style théâtral défini. Cette année, nous allons travailler sur le bouffon.

Étude des oeuvres relatives au style travaillé : les élèves étudient de façon théorique et pratique les auteurs qui ont utilisé ces styles théâtraux : Shakespeare, Beckett, Jarry par exemple.

Interprétation de scènes dialoguées ou monologuées des oeuvres étudiées.

Restitution du travail : cours ouvert.
En fin de trimestre, les proches sont invités à assister au déroulement d’une séance de travail. L’objectif n’est pas de présenter un spectacle achevé ou une pièce de théâtre. Il s’agit cette fois-ci d'interpréter une scène choisie en respectant les enjeux et les objectifs des personnages travaillés.

 

2e trimestre : sincérité


Révision et approfondissement de la méthode Stanislavski : nous travaillons sur "être au moment", et le jeu naturaliste (être le plus naturel possible).

Travail avec vidéo : selon les oeuvres étudiées, nous pouvons projeter, en parallèle du jeu au plateau, des scènes en direct ou en différé.

Étude d'oeuvres : dans la continuité de l'apprentissage et de la compréhension dramaturgique, les oeuvres jouées sont étudiées en détail et interprétées.

Restitution du travail : cours ouvert.
Comme au premier trimestre, les proches sont invités à assister au déroulement d’une séance de travail. L’objectif n’est pas de présenter un spectacle achevé ou une pièce de théâtre. Il s’agit cette fois-ci d'interpréter des scènes choisies en respectant les enjeux et les objectifs des personnages travaillés.

 

3e trimestre : rôle


Étude de l’évolution d’un rôle dans une oeuvre choisie par l’élève.
Interprétation de trois scènes choisies dans l’œuvre.
L'objectif est de comprendre et d'appréhender le travail à fournir pour la tenue d'un rôle dans la durée.

Restitution du travail : cours ouvert.
Comme au deuxième trimestre, les proches sont invités à assister au déroulement d’une séance de travail. L’objectif n’est pas de présenter un spectacle achevé ou une pièce de théâtre, mais d'être confronté à la réalité de l'acteur dans la durée d'une pièce.

En plus :

Retour pédagogique : à la fin de chaque trimestre, sur rendez-vous et sur demande de l'élève ou du pédagogue.

Certaines options offertes.

Accès aux laboratoires.

Accès aux plateaux libres : après au minimum une participation au plateau libre en tant que spectateur.

Accès aux salles de répétition offert sur réservation.

Possibilité de faire partie des projets de la troupe de l’École des Gens.

 

informations pratiques 

Engagement hebdomadaire :

3 heures de cours + travail personnel à prévoir (2 heures par semaine environ)

Options facultatives : 3 à 5 heures par semaine, ponctuel

Laboratoires facultatifs : 7 heures par semaine, ponctuel

Calendrier :

Cours d'octobre à juin (hors vacances de l'école)

Réinscriptions : juin à août

Horaires : le mercredi de 19 heures à 22 heures

Effectifs : 16 élèves maximum par classe

Tarif :


600 euros l'année + 20 euros d’adhésion annuelle à l’association Les Gens du Bitume.
Paiement par chèques ou chèques vacances, facilités de paiement possibles.

ACT 3e année : Autonomie

 
20201016_225653.jpg

programme pédagogique 

Prérequis : avoir validé les acquis de 1re et 2e année.

  • Découpage de l'année : 2 semestres. La classe est séparée en deux groupes. Chaque groupe suit le programme pédagogique dans un ordre différent.

Semestre A : création d'une pièce avec un metteur en scène invité :


Le metteur en scène est choisi en fonction de son travail et son univers théâtral, selon la sensibilité du groupe. L'objectif est de confronter les élèves à une création et un travail professionnel. Le metteur en scène n'a pas pour objectif d'enseigner le jeu d'acteur, mais uniquement de créer une pièce.

Restitution du travail : représentation du spectacle dans une salle grenobloise.

 

Semestre B : création d'une pièce avec un élève metteur en scène de L'École des Gens :


Après sélection sur dossier d'un projet théâtral, un(e) des élèves du groupe est nommé(e) Metteur(se) en scène. L'École met à sa disposition locaux et moyens techniques pour lui permettre de monter un spectacle de sortie*. Le professeur lui propose également un tutorat sur la direction d'acteurs et les démarches administratives à accomplir pour pouvoir monter sa compagnie (le montage d'une compagnie est préférable, mais facultatif).

* Spectacle réalisé en fin d'études, dont les droits d'exploitation appartiennent aux élèves.

Restitution du travail : représentation du spectacle dans une salle grenobloise.

 

Tout au long de l'année :


En parallèle et tout au long de l'année, afin de mieux connaître les métiers structurant le monde du théâtre, des cours théoriques ont lieu avec des intervenants extérieurs qui travaillent dans le milieu culturel : régisseurs, scénographes, chargés de diffusion, directeurs de salles, etc.

En plus :

Retour pédagogique : à la fin de chaque trimestre, sur rendez-vous sur et sur demande de l'élève ou du pédagogue.

Certaines options offertes.

Accès aux laboratoires.

Accès aux plateaux libres : après au minimum une participation au plateau libre en tant que public.

Accès aux salles de répétition offert sur réservation.

Possibilité de faire partie des projets de la troupe de l’École des Gens.

informations pratiques 

Engagement hebdomadaire :

3 heures de cours + travail personnel à prévoir (4 heures par semaine environ)

Options facultatives : 3 à 5 heures par semaine, ponctuel

Laboratoires facultatifs : 7 heures par semaine, ponctuel

Calendrier :

Cours d'octobre à juin (hors vacances de l'école)

Réinscriptions : juin à août

Horaires : le mardi de 19 heures à 22 heures

Effectifs : 16 élèves maximum par classe

Tarif :


600 euros l'année + 20 euros d’adhésion annuelle à l’association Les Gens du Bitume.
Paiement par chèques ou chèques vacances, facilités de paiement possibles.