Accès direct :
Please reload

© Copyright 2016

Association Les gens du Bitume.

Tous droits réservés.

Mentions légales

La troupe de l'École des Gens

 

Qui sommes-nous ?

 

La troupe de l’École des Gens est une troupe amateur. A la différence de la Compagnie Les Gens du Bitume, elle n’est pas professionnelle, n’a aucun statut juridique, et est constituée d’élèves de l’école.

Elle a pour objectif de diffuser des spectacles, ou toute autre forme théâtrale, et de permettre aux élèves d’accéder à la création d’œuvres finies, diffusées à un public large.

 

L’accès à cette troupe se fait uniquement sur proposition de l’école à ses élèves. Ce choix se fait selon l’œuvre choisie et l’investissement des élèves. La troupe peut aussi se (re)constituer lors de cours ouverts qui se transforment en spectacles.

 

Voir nos prochaines représentations.

 

 

Ce que nous avons fait

« Pas que beau », Fête de quartier Saint Bruno, Juin 2015.
L’origine de cette représentation remonte à la 2ème Option « Jeu sans paroles », une option dont un des objectifs est de créer un spectacle. Après l’avoir joué à l’école pendant un cours ouvert d’option, une captation vidéo a été faite par un des élèves. Quand l’Ampérage nous a contactés pour participer à la fête du quartier Saint Bruno, nous leur avons montré cette vidéo. Cela leur a permis de programmer notre spectacle à cette journée. Celui-ci était constitué de tableaux d’une croisière loufoque, à mi-chemin entre « La croisière s’amuse » et « Titanic », avec une bande son électro swing ainsi qu’une « chanson pourrie de zumba » (sic). Chaque personnage avait des enjeux et un caractère bien définis. Ce drame burlesque et festif se terminait dans un naufrage épique.


Elèves concernés : Promotion 2014/2015, élèves de 1ère et 2ème année ACT.

 

« Brigade poétique », Printemps des poètes, trams de Grenoble, Mars 2015.
Les comédiens de la troupe de l’Ecole des gens ont fait pendant le printemps des poètes des lectures dans les trams grenoblois, en collaboration avec Aémd (Association des étudiants du master Diffusion de la culture). Le thème était l’insurrection poétique. La troupe a travaillé sur des poèmes de ce thème écrits par des auteurs de tous horizons (de Victor Hugo aux poètes iraniens). Leur objectif était de les lire de façon intime à des usagers des transports en commun, pour rendre accessible la poésie autrement qu’en lecture individuelle. En pratique, chaque membre de la troupe proposait à un(e) inconnu(e) de tirer une carte au hasard et lui lisait le poème. Chaque comédien(ne) avait une approche particulière pour dire ses poèmes : en chuchotant dans un micro/casque, en déclamant, ou encore en l’interprétant les yeux dans les yeux. A la fin de cette lecture, une nouvelle carte était offerte au passager, avec un poème différent.

 

Elèves concernés : Promotion 2014/2015, élèves de 1ère et 2ème année ACT.

« Europe », Rencontres du jeune théâtre européen, Grenoble, Juillet 2015.
Dans le cadre des Rencontres du jeune théâtre européen, le Créarc a programmé un spectacle de la troupe de l’Ecole des Gens qui devait se dérouler en extérieur. Nous avons donc créé « Europe », spectacle sans paroles inspiré de « La résistible ascension d’Arturo Ui » de Bertolt Brecht, mais aussi de « Ubu Roi » de Jarry, et de « Yvonne, princesse de Bourgogne » de Witold Gombrowicz. Le spectacle a été joué par la troupe au théâtre de verdure, à côté du Musée de Grenoble.

 

Elèves concernés : Promotion 2014/2015, élèves de 1ère et 2ème année ACT.

« (e) », Festival Sans dessus dessous de Vizille et Fête de quartier Saint Bruno, Juin 2016.
On ne change pas une équipe qui gagne! Ou plutôt dans ce cas... une formule. Après la création de (e) en Option Jeu sans paroles, la troupe de l'Ecole des Gens s'est constituée une fois de plus de façon silencieuse! Mais pas moins expressive pour autant.

Devant le succès de la première représentation de (e), le Festival Sans dessus dessous de Vizille et la fête de quartier Saint Bruno de Grenoble ont programmé en juin le spectacle de la troupe de l'école.

Le pitch :

Aussi tragiques que comiques sont le mariage, ses codes et ses règles. Les mariés et notamment la mariée vont se faire déposséder de leur "grand jour" par les autres personnages. Au programme, tenues du dimanche, litrons de vin, diktat du smartphone, pas de danse, drague, belles mères survoltées, amour vache et trahison!

 

Elèves concernés : Promotion 2015/2016, élèves de 1ère et 2ème année ACT.